ALI, LA CHEVRE ET IBRAHIM

Film de Sherif El Bendary
Comédie dramatique – Egypte, France – 2017 – 1h38
– VOST
Avec Ali Sobhy, Ahmed Magdy, Salwa Mohamed Ali


Filmés entre dure réalité et ­rêverie douce, les comédiens Ali Sobhy et Ahmed Magdy se complètent avec grâce. Ce duo paumé, inspiré, déborde de tendresse et de poésie loufoque, sans jamais forcer le trait. Déguisée en road-movie, une vraie aventure intérieure.
Télérama


Les secrets familiaux, les malédictions réelles ou supposées, et une audace dans la façon de pousser toutes les situations à bout transforment Ali, la chèvre et Ibrahim en une tragicomédie atypique pleine de ruptures de tons et de surprises.

Bande à Part


L’humour et la mélancolie font bon ménage dans ce road-movie où l’amitié et le voyage pansent les blessures que la vie a infligées à ses protagonistes égarés qui partent à la recherche d’eux-mêmes. Le réalisateur signe un premier film émouvant qui se distingue par sa finesse et son originalité. Les deux comédiens y sont formidables.
Le Journal du Dimanche

SYNOPSIS

Quand Ali rencontre Ibrahim.
Ali, d’un tempérament jovial, voue un amour inconditionnel à Nada, sa chèvre. Sa mère ne le comprend pas et décide d’envoyer Ali chez un guérisseur. Il y rencontre Ibrahim, un ingénieur du son qui souffre d’acouphènes qui parasitent son travail et sa joie de vivre. Ali, Nada et Ibrahim entreprennent un voyage thérapeutique qui les conduira d’Alexandrie au Sinaï et qui bouleversera leur vie.

SÉANCES

Aucune séance trouvée.

BANDE ANNONCE

Laisser votre avis