BRICE 3

affiche-brice-3Film de James Huth
Comédie France – 2016 – 1h35
Avec Jean Dujardin, Clovis Cornillac, Bruno Salomone, Alban Lenoir, Noëlle Perna
Ciné costume 4/11 – 20h30 à Vernoux – Tshirts jaunes et surfs acceptés

C’est un joyeux festival de vannes très drôles. Côté mise en scène, James Huth fait dans le sobre et l’efficace, laissant à Dujardin le loisir de brosser son Brice. Il est suffisamment rare qu’une suite soit plus réussie que l’originelle pour ne pas l’écrire.
Studio Ciné Live

Ses concepteurs ont su conserver au héros et à ses aventures l’esprit d’enfance, d’escalier et de saugrenu qui lui donnent son cachet. Plus fort et plus improbable, Brice de Nice 3 réussit cet exploit en philosophant (…). .  
Le Monde

SYNOPSIS

Brice est de retour. Le monde a changé, mais pas lui. Quand son meilleur ami, Marius, l’appelle à l’aide, il part dans une grande aventure à l’autre bout du monde… Les voyages forment la « jaunesse » mais restera-t-il le roi de la casse ?

CRITIQUE

Pourquoi on a adoré le film

Malgré les craintes, Jean Dujardin nous prouve qu’il n’est pas trop vieux pour jouer un surfeur aussi naïf que stupide. Non seulement il sait jouer de son âge et du décalage que cela peut créer à l’écran, mais en plus, il nous fait comprendre qu’à 55, 70 ou 85 ans, il sera toujours aussi crédible dans ce rôle. La raison ? Brice de Nice est stupide de nature et la stupidité n’a (heureusement) pas d’âge. Oui, on signe déjà pour une nouvelle suite.

Sans jamais être trop lourd, Brice 3 rend parfaitement hommage au premier film en reprenant certains codes cultes. De quoi faire fonctionner notre nostalgie à travers de l’inédit toujours très bien dosé. – C’est drôle. Si Brice 3 a peut-être moins de répliques cultes que le premier (ça mérite un deuxième visionnage pour l’affirmer ou non) et que de nombreux passages délirants sont déjà dévoilés dans la promo, cette suite nous réserve tout de même beaucoup de séquences hilarantes. Et la raison à cela est simple, comme nous le précisions juste au-dessus, Brice de Nice est toujours Brice de Nice et le décalage entre son âge et son comportement rend les scènes encore plus jouissives que lors du premier épisode.

Igor d’Hossegor (Bruno Salomone) et Marius (Clovis Cornillac) sont de retour, ont une vraie place à l’écran et servent l’intrigue. Et si le second est fidèle à lui-même et n’apporte pas réellement de nouveautés (à défaut du bonheur de le retrouver), le premier se révèle très différent. On ne veut pas vous spoiler le film, mais ce nouveau Igor est absolument exquis et plein de surprises.

Quentin Piton – Filmsactu

SÉANCES

Vernoux, salle Louis Nodon
DateHeureVersionExtra info
Mercredi 2 novembre 201617h 00VF
Vendredi 4 novembre 201621h 00VF
Samedi 5 novembre 201618h 00VF
Lamastre, centre culturel
DateHeureVersionExtra info
Mercredi 2 novembre 201616h 00VF
Samedi 5 novembre 201621h 00VF

BANDE ANNONCE

Laisser votre avis