CAMPING 3

camping-3Film de Fabien Onteniente
Comédie France – 2016 – 1h45
Avec Franck Dubosc, Claude Brasseur, Mylène Demongeot, Antoine Duléry, Gérard Jugnot

On est content de retrouver ce cher Patrick Chirac/Franck Dubosc dans ce troisième volet de « Camping », qui ô surprise pourrait bien être le meilleur de la saga.
TF1 News

« … Il y a, de la part de Fabien Onteniente et de Franck Dubosc, une tentative touchante de s’éloigner du potache gras pour croquer l’air du temps intergénérationnel.
L’Express

SYNOPSIS

Comme chaque été, au Camping des Flots Bleus se retrouvent pour leurs vacances nos amis, Les Pic, Jacky et Laurette, Gatineau, tout juste divorcé de Sophie, le 37, et Patrick Chirac fidèle à ses habitudes.
Cette année, Patrick a décidé de tester le co-voiturage… Pensant traverser la France avec Vanessa, il se retrouve avec trois jeunes dijonnais : Robert le charmeur, Benji le beau gosse et José la grande gueule.
Bien évidemment, après le co-voiturage, Patrick se voit contraint de tester le co-couchage.

CRITIQUE

« Camping 3 » ressemble aux précédents, mais ici avec un petit plus au niveau de l’évolution du fameux Patrick Chirac, un peu fatigué et dépassé par ces trois jeunes garçons, frais et dans le vent, auxquels il devra forcément se confronter ! Après une impression assez nette de trop surjouer, Franck Dubosc se pose enfin un minimum; et ainsi la relation qu’il noue avec ces trois jeunes qui lui collent à la peau, est finalement une assez bonne idée sur plan du lien intergénérationnel ! De bons clins d’œil en émanent plus d’une fois, ce qui fait souvent sourire et permet une ambiance tendre et bon enfant ! Restent assez souvent quelques gags bien lourds … Et un scénario léger qui vise plutôt une suite de situations qui se succèdent ou qui rebondissent les unes sur les autres, tels ces départs programmés des trois « colocataires » qui se répètent… Il n’en reste pas moins que si l’ensemble du film est une caricature du monde du camping avec des personnages récurrents bien typés, celle-ci n’est ni féroce, ni méchante, sans vulgarité aucune, mais elle sait au contraire faire vieillir cette petite bande avec bienveillance et malice ! Alors même si on ne s’attend pas à une merveille en restant dans le même registre surtout après « Camping 2 » à mon avis nettement moins intéressant, cette suite de Fabien Onteniente où la tendresse pointe gentiment son nez, n’est donc pas forcément à jeter aux orties aussi vite que cela !

Critique spectateur

SÉANCES

Vernoux, salle Louis Nodon
DateHeureVersionExtra info
Vendredi 29 juillet 201621h 00VF
Samedi 30 juillet 201618h 00VF
Lamastre, centre culturel
DateHeureVersionExtra info
Samedi 30 juillet 201621h 00VF
Lundi 1 août 201621h 00VF
St Jeure d'Andaure, Plein Air
DateHeureVersionExtra info
Mercredi 27 juillet 201621h 30VF
St Fortunat, Plein Air
DateHeureVersionExtra info
Jeudi 28 juillet 201621h 30VF
Alboussière, Plein Air
DateHeureVersionExtra info
Mardi 9 août 201621h 30VF

BANDE ANNONCE

Laisser votre avis