CHALA, UNE ENFANCE CUBAINE

affiche-chalaFilm de Ernesto Daranas
Comédie dramatique – Cuba – 2016 – 1h48 – VOST
Avec Armando Valdes Freire, Alina Rodriguez, Silvia Aguila

Porté par des comédiens très charismatiques, du plus jeune à la plus âgée, « Chala » touche à quelque chose d’universel : le bouillonnement de l’enfance, ce torrent de promesses qui déborde des salles de classe jusque dans les rues.
Télérama

Ce film, qui n’est pas sans évoquer Les quatre cents coups de François Truffaut, étonne par sa fraîcheur et par ce qu’il révèle d’un pays dont on connaît mal la réalité.
20 minutes

SYNOPSIS

Chala, jeune cubain, malin et débrouillard, est livré à lui-même. Elevé par une mère défaillante qui lui témoigne peu d’amour,il prend soin d’elle et assume le foyer. Il rapporte de l’argent en élevant des chiens de combat.

CRITIQUE

Vu de l’étranger, Cuba renvoie une image quelque peu misérabiliste. Même si son cinéma n’en occulte pas les dures conditions de vie, il transmet souvent une belle joie de vivre. C’est encore le cas de ce film. Immense succès dans son pays, il rend hommage à celles et ceux qui se solidarisent pour améliorer matériellement et surtout moralement le quotidien laborieux des enfants de ce pays longtemps abandonné du monde. La lumière magique de La Havane, joliment captée par Alejandro Perez en fait un décor attirant. Le ciel immensément bleu, les vagues à l’écume blanche qui se fracassent contre la plage forment un tableau idyllique atténuant la misère alentour.
Certes, Chala court dans la rue nuit et jour. Il entraîne des chiens pour des concours, il élève des pigeons, il renâcle à aller à l’école. Il sait qu’il ne peut compter que sur lui pour trouver de quoi payer les factures de sa mère alcoolique et droguée. Il n’hésite pas à choisir les voies de chemin de fer ou l’immensité de la baie maritime comme aire de jeu avec ses copains. Il s’adonne à des trafics louches et fréquente des individus peu recommandables mais pas de pathos dans tout ça. En choisissant le jeune Armando Valdes Freire pour incarner Chala (qu’il n’a pourtant engagé qu’au tout dernier moment, lui ayant préféré initialement de jeunes comédiens plus expérimentés), le cinéaste souhaite surtout ne pas nous apitoyer. Chala est un combatif. Son regard décidé et son pas déterminé le prouvent. C’est ce qui le rend si drôle et si attachant. Il frôle certes sans cesse le statut de voyou. La vie qu’il mène l’a endurci mais la tendresse qu’il voue à cette mère irresponsable prouve qu’il est loin d’être un mauvais garçon.
D’ailleurs, il saura faire preuve de sentiments forts, d’abord avec une fillette de son âge, Yeni, et puis surtout avec Carmela, son institutrice, deux personnages dont la vie est également jonchée d’obstacles. Assurément, ce duo formé par cette femme, séparée de son petit-fils et cet enfant en manque de tendresse apporte toute sa fraîcheur à ce joli mélo. Le combat qu’elle va mener pour lutter contre la rigidité administrative d’un système éducatif destructeur est touchant. Les scènes où Chala trouve repos et compréhension auprès d’elle sont les plus justes. Dans sa classe, Carmela instaure amour et engagement, répondant ainsi aux besoins des enfants dont les familles, nombreuses à Cuba, vivent en marge de la société. Au-delà de nous décrire le parcours d’un enfant abandonné, le réalisateur souhaite dénoncer les carences d’un système qui n’arrive pas à répondre aux aspirations de ses habitants. Une belle leçon de vie sensible et juste, portée par personnages n’oubliant jamais le sens de l’ironie et de l’humour.

Claudine Levanneur – A Voir A Lire

Ce film est précédé du court métrage

JE SUIS ORIENTE
Film de Olivier Riche
Fiction – France – 2015 – 02’30

Une adolescente passe un entretien pour faire le choix de son futur métier.

SÉANCES

Vernoux, salle Louis Nodon
DateHeureVersionExtra info
Vendredi 27 mai 201621h 00VOST
Samedi 28 mai 201618h 00VOST
Lundi 30 mai 201618h 00VOST
Lamastre, centre culturel
DateHeureVersionExtra info
Samedi 28 mai 201621h 00VOST
Dimanche 29 mai 201618h 00VOST

 

BANDE ANNONCE

Laisser votre avis