DE LA NEIGE POUR NOËL

affiche de la neige pour noëlFilm de Rasmus A. Sivertsen
(Animation – Norvège – 2014 – 1h16 – V.F.)
Film tout public à partir de 4 ans

Noël arrive à grands pas, Solan et Ludvig souhaitent par-dessus tout que la neige soit au rendez-vous. Hélas, elle ne tombe pas ! Alors, leur ami Féodor décide de fabriquer un canon à neige ultra-puissant. Mais quand le directeur du journal local s’en empare, Solan et Ludvig doivent prendre les choses en main pour éviter la catastrophe…

« Féodore est un artisan inventeur. Lorsque la neige fait sentir son absence à l’approche de Noël, l’économie locale est sans-dessus dessous, et le journal du patelin qui avait prévu la tombée de la neige pour les fêtes, est sur le point de mettre la clé sous le paillasson. Féodore, accompagné par ses amis hérisson (Ludvig) et canard (Solan), devient donc le seul espoir d’une petite communauté aussi artisanale que la technique d’image par image utilisée par le réalisateur pour donner plus de texture et d’authenticité à ses personnages. Cela en réduit forcément la fluidité des mouvements, mais cela donne aux plans une texture merveilleuse, jusque dans l’irrésistible composition du village nordique, quasi féerique. Ce gros succès du box-office norvégien (1 million d’entrées sur 5 millions d’habitants) repose notamment sur la présence fantaisiste des personnages de Solan et Ludvig qui sont issus du répertoire d’animation de la culture norvégienne, et sur la magie inhérente à ce type de conte universel, avec des niveaux de lecture riches, un sous-texte social et économique qui évoquent parfois le script de Tempête de boulettes géantes, avec sa critique farouche des médias, et l’invention météorologique devenue incontrôlable. L’intrigue nous met en garde de surcroît contre les avancées techniques qui mettent en danger l’emploi. Le message nous parle. Bref, sans guimauve et avec une vraie ingéniosité, ce petit film d’animation affronte les géants français et américains de fin d’année. Il ne démérite pas. Avec un peu d’audace, les parents pourraient sagement l’envisager. »
Frédéric Mignard – àVoir-àLire

Séances

Vernoux (espace culturel Louis Nodon)
samedi 20 décembre à 16h (ciné-goûter)
dimanche 21 décembre à 11h
lundi 22 décembre à 16h

Lamastre (centre culturel)
jeudi 18 décembre à 13h50 (séance scolaire)
vendredi 19 décembre à 14h (séance scolaire)
mardi 23 décembre 16h

Bande annonce

Laisser votre avis