LE GRAND BAL

2 journées spéciales le 13 avril à Desaignes et le 27 avril à Chalencon, plus de détails sur le lien ci dessous
LE GRAND BAL

***** Laetitia Carton […] parvient à avancer sur ses deux pieds : d’un côté, la mise en lumière de cet événement populaire (les danses, les motivations des participants, l’ambiance festive…) grâce à une caméra mobile et parfois virevoltante qui impulse une énergie certaine à ce film transformé en feel good movie ; de l’autre une ouverture vers l’aspect sociétal de la danse, notamment les rapports hommes-femmes.

L’Express

****   De ce marathon musical, on ressort aussi intrigué qu’épuisé, mais bien conscient, comme disait Martha Graham, que la danse est le “langage caché de l’âme ».

Les Inrockuptibles

****   Accro aux bals traditionnels depuis son adolescence, Laetitia Carton, la réalisatrice, capte magnifiquement les corps-à-corps des danseurs et l’ivresse du mouvement. Malgré une voix off trop démonstrative, ce film à l’énergie communicative restitue toute la magie d’une parenthèse chorégraphique.

Télérama

Synopsis

C’est l’histoire d’un bal. D’un grand bal. Chaque été, plus de deux mille personnes affluent de toute l’Europe dans un coin de campagne française. Pendant 7 jours et 8 nuits, ils dansent encore et encore, perdent la notion du temps, bravent leurs fatigues et leurs corps. Ça tourne, ça rit, ça virevolte, ça pleure, ça chante. Et la vie pulse.

Bande annonce

Laisser votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.