LES MISERABLES

***** À Montfermeil, la cité des Bosquets s’embrase à la suite d’une bavure policière, filmée par un enfant. Le cinéaste, habitant de ce quartier, transcende le film de banlieue. Magistral.
Télérama

****   Jouant d’une caméra inventive, les scènes d’action sont percutantes, avec une tension constante de l’image. Avec « Les Misérables », un cinéaste est né.
Culturebox – France Télévisions

****   Implacable et précis sur la réalité des violences policières en cité, « Les Misérables » montre dans le même temps l’impossibilité matérielle des forces dites de l’ordre d’exercer leur mission convenablement. Se révèle un jeu où tout le monde perd, où tout le monde est misérable – ce qui n’empêche que certains sont plus coupables que d’autres, Ly est très clair là-dessus.
Les Inrockuptibles

Synopsis

Stéphane intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, dans le 93. Il fait la rencontre de ses nouveaux coéquipiers et découvre les tensions entre les différents groupes du quartier. Alors qu’ils se trouvent débordés lors d’une interpellation, un drone filme leurs moindres faits et gestes…

Précédé du court métrage : YUL ET LE SERPENT

Film de Gabriel Harel
13’11 / Animation / Fiction / France / 2015
Yùl, treize ans, accompagne son grand frère Dino pour conclure un deal avec Mike, petite frappe accompagnée de son dogue argentin. Alors que la situation tourne mal, un étrange serpent apparaît.

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.