IRON MAN 3

Affiche Iron Man 3Film de Shane Black
(Science Fiction – USA – 2013 – 2h11 – VF – 2D & 3D)
Avec : Robert Downey Jr., Gwyneth Paltrow, Don Cheadle …

Tony Stark, l’industriel flamboyant qui est aussi Iron Man, est confronté cette fois à un ennemi qui va attaquer sur tous les fronts. Lorsque son univers personnel est détruit, Stark se lance dans une quête acharnée pour retrouver les coupables. Plus que jamais, son courage va être mis à l’épreuve, à chaque instant. Dos au mur, il ne peut plus compter que sur ses inventions, son ingéniosité, et son instinct pour protéger ses proches. Alors qu’il se jette dans la bataille, Stark va enfin découvrir la réponse à la question qui le hante secrètement depuis si longtemps : est-ce l’homme qui fait le costume ou bien le costume qui fait l’homme ?  Surprise : la troisième aventure de la carcasse high-tech est aussi la plus trépidante et la plus drôle. La bonne recette des films de superhéros des studios Marvel (soit Iron Man, Hulk, Thor, Captain America et Avengers), c’est un équilibre bien mené. Assurer le spectacle pyrotechnique, un poil de psychologie et un soupçon de distanciation. Iron Man 3 reproduit la prouesse sans avengers à la douzaine, et s’avère supérieur à ses prédécesseurs. C’est grâce à son réalisateur Shane Black. Le père fondateur du film d’action eighties/nineties avait déjà peaufiné le meilleur des scénarios des deux premiers Iron Man. Toujours égocentrique, son Tony Stark/Iron Man est en plus brisé par le stress post-traumatique d’Avengers. Que fait-on après le carton milliardaire planétaire du film ? Que fait-on lorsque ses supercollègues sont des dieux, monstres ou vrais surhommes ? Stark va se reconstruire par l’action contre le Mandarin, superterroriste barbu et sinophile, forcément en guerre contre l’Amérique. En Ben Laden occidental, fou d’attentats-suicides et de médias, il incarne à merveille l’aptitude toute hollywoodienne à apprivoiser les grandes peurs nationales en les mettant en scène, en les rendant virtuelles et en les retournant. Black a aussi la bonne idée de souvent séparer Stark de son armure. Celle-ci devient un personnage distinct. Shane Black a une attention particulière  aux détails qui donnent corps à des personnages tiers, créent ce qu’il faut de jolies digressions, de trous d’air bienvenus dans l’assemblage.  Pétaradant, riche en surprises, Iron Man 3 représente sans doute ce que la rencontre entre les impératifs commerciaux des studios et la vision d’un auteur intelligent peut donner de meilleur.

Séances

Vernoux (salle Louis Nodon)
mercredi 22 mai à 18h (3D)
samedi 25 mai à 15h (2D) et 21h (3D)
lundi 27 mai à 18h (2D)

Lamastre (centre culturel)
samedi 25 mai à 21h (2D)
dimanche 26 mai à 17h30 (2D)

Bande annonce

Laisser votre avis