J’AI MEME RENCONTRE DES TZIGANES HEUREUX

Film de Aleksandar Petrovic
Drame – Yougoslavie – 1967 – 1h32
– VOST
Avec Bekim Fehmiu, Gordana Jovanovic, Bata Živojinović, Mija Aleksic, Olivera Katarina
Ciné mémoire
Prix spécial du jury – Festival de Cannes 1967


« J’ai même rencontré des Tziganes heureux » s’affirme comme le grand film, furieux et turbulent, sur la condition tzigane. Aleksandar Petrovic prend le parti d’une immersion (…) âpre, en suivant les pérégrinations ordinaires d’un Rom sédentarisé, dans la plaine de la Voïvodine, en Serbie, sans la moindre forme de romantisme ou d’idéalisation.
Le Monde


« J’ai même rencontré des Tziganes heureux » nous emporte dans une tempête de sentiments et de danses folles où la mélancolie nous attrape à la gorge, nous entraîne au cœur des noces de l’amour et de la haine, nous laissant tout à la fois blessé et habité.
Libération


Un petit bijou du cinéma yougoslave enfin visible un demi-siècle après sa sortie initiale.
aVoir-aLire.com

SYNOPSIS

De nombreux Tziganes vivent dans la vaste plaine de la Voïvodine, en Serbie, où ils exercent de petits métiers. Vivant de son commerce de plumes d’oie, Bora, jeune et insouciant, se veut libre mais il est marié à une femme plus âgée. Il rencontre Tissa une jeune sauvageonne, et s’éprend d’elle. Mais Mirta, beau-père de Tissa, déjà son rival en affaires, devient aussi son rival en amour.

SÉANCES

Vernoux, salle Louis Nodon
DateHeureVersionExtra info
Mercredi 24 janvier 201820h30VOSTCiné-mémoire
Lamastre, centre culturel
DateHeureVersionExtra info
Mardi 30 janvier 201820h30VOSTCiné-mémoire

BANDE ANNONCE

Laisser votre avis