LA NUIT DES FORAINS

Film de Ingmar Bergman
(Drame – Suède – 1953 -1h33 – V.O.S.T.)
Avec Gunnar Björnstrand, Ake Gronberg, Harriet Anderson …
Cycle mémoire du cinéma en partenariat avec Les Ecrans

1900 en Suède. Un cirque minable fait halte dans une petite ville de province où Alberti, le directeur de la troupe, a abandonné sa femme et ses enfants, trois ans auparavant. En proie à de grosses difficultés financières, Alberti et Anne, sa nouvelle compagne, vont quémander des costumes au directeur du théâtre local. Le spectacle a finalement lieu mais s’achève lamentablement avec l’arrivée cocasse de la police. Bravant la jalousie d’Anne, Alberti va rendre visite à son ancienne épouse. Leurs retrouvailles tournent au fiasco. Pour se venger, Anne se donne à Franz, un acteur cynique, en échange d’un bijou sans valeur. Découvrant l’infidélité d’Anne, Alberti provoque Franz qui le roue de coups pendant le numéro d’écuyère d’Anne. Humilié, Alberti s’isole dans sa roulotte et rate son suicide. Au petit matin, la caravane reprend la route. Frost, le clown, raconte un rêve étrange où il rapetisse dans le ventre de sa mère. Anne, revenue auprès d’Alberti, lui adresse un triste sourire. Pessimiste sans être désespéré, visuellement éblouissante, La Nuit des Forains est l’une des œuvres les plus marquante de Bergman. Ce film fût tourné à l’époque où il se voyait plutôt comme un homme de théâtre et considérait le cinéma comme une distraction. Si bien que le monde du spectacle devient, une fois encore, le thème essentiel de ce film. Ingmar Bergman y oppose la vie misérable d’un cirque ambulant à la réussite sociale d’un théâtre de province. Il contient en résumé toute la philosophie des premiers films du maître, soit : cesser d’aimer, c’est mourir. Très mal accueilli à sa sortie en Suède, La Nuit des Forains est pourtant certainement l’un de ses films les plus personnels. A la question : « Quelle place faites-vous à La Nuit des Forains au sein de votre œuvre ? », l’auteur répondit : « Ce film fut pour moi une libération. »

Séances

Vernoux (salle Louis Nodon) :
samedi 10 novembre à 21h
lundi 12 novembre à 18h

Les commentaires sont fermés.