LA TRILOGIE MARSEILLAISE: CÉSAR

Affiche la trilogie marseillaiseFilm de Marcel Pagnol
(Comédie dramatique – France – 1936 – 2h12)
Avec: Pierre Fresnay, Fernand Charpin, Raimu,  Orane Demazis…
Cycle « mémoire du cinéma – rétrospective Marcel Pagnol » en partenariat avec [Les Écrans

Panisse va mourir. Césariot, le fils de Fanny et de Marius, polytechnicien à Paris, est appelé au chevet du moribond qui l’a élevé et qu’il croit toujours être son père. Panisse, entouré de ses amis éplorés, ne peut se résigner à avouer la vérité à l’enfant de l’amour et meurt en emportant son secret dans sa tombe. Après son enterrement, le curé insiste auprès de Fanny pour qu’elle ne laisse pas Césariot dans l’ignorance de ses origines. Dûment renseigné sur l’identité de son père naturel, Césariot sort d’une grande conversation avec son grand-père, César, bien décidé à rencontrer l’auteur de ses jours, à présent assagi et garagiste à Toulon… Troisième volet de la trilogie Marseillaise: MARIUS, FANNY, CÉSAR.

« Dernière partie d’une trilogie marseillaise inoubliable, César est sans aucun doute le plus émouvant des volets! Le succès de cette trilogie réalisée par Marcel Pagnol fut immense, non seulement en France, mais dans le monde entier! Elle reposait, il faut le dire, sur les épaules d’un acteur incomparable, un vrai monstre de la scène et de l’écran, Raimu, entouré d’acteurs méridionaux ou non, qui surent s’adapter à cette force de la nature et de l’art dramatique, comme Pierre Fresnay, Orane Demazis, Robert Vattier, Charpin, Maupi, Rellys, Milly Mathis, etc…Pagnol, qui n’avait jamais été tenté jusque là par la mise en scène cinématographique, confia la réalisation de Marius à Alexandre Korda et celle de Fanny à Marc Allègret! Il fait ses premières armes derrière la camera avec Joffroy, Angèle et Merlusse, avant d’entreprendre lui-même le tournage de ce César, et n’abandonna plus la mise en scène par la suite! Avec toujours cette même passion généreuse pour les petites gens et par un amour illimité de la Provence, Pagnol signe un dernier volet parfois sombre mais toujours humain, où les liens de la famille et le bonheur sont plus forts que tout! Tous les acteurs, sans exception, sont à jamais dans nos mémoires… »

Séances

Vernoux (espace culturel Louis Nodon)
lundi 08 février à 18h

Lamastre (centre multimédia)
dimanche 07 février à 16h

Bande annonce

 

Laisser votre avis