L’ARTISTE ET SON MODÈLE

affiche l'artiste et son modèleFilm de Fernando Trueba
(Drame – Espagne – 2013 – 1h45 – Noir & Blanc)
Avec : Jean Rochefort, Aida Folch, Claudia Cardinale …

Été 1943, dans la France occupée, non loin de la frontière espagnole. Marc Cros, célèbre sculpteur, vit une retraite paisible avec sa femme Léa, anciennement son modèle. Fatigué de la vie et de la folie des hommes, il est à la recherche d’une inspiration nouvelle, mais rien ne semble le sortir de la monotonie ambiante. En hébergeant Mercé, une jeune espagnole échappée d’un camp de réfugiés, le vieil artiste découvre une nouvelle muse et retrouve le goût du travail. Il démarre alors la sculpture de sa dernière œuvre… En observant le sculpteur et la jeune femme qui devient sa muse, Fernando Trueba nous invite à un face-à-face où tout le fascine. Le secret de la création qui se joue là. La jeunesse qui prend la pose. Le regard et les mains du vieil homme qui cherchent à retenir l’éternité de la beauté. Le temps arrêté entre l’artiste et son modèle. Le film a l’honnêteté de ne rien prétendre inventer et cherche, plutôt, à saisir tout le classicisme de la situation, que souligne une image en noir et blanc très nostalgique. Pour faire entrer la vie dans ce tableau, il y a, d’un côté, la sensualité du modèle et, de l’autre, plus inattendu, le talent de Jean Rochefort en sculpteur. Tantôt hiératique, solennel dans l’inspiration, il est aussi spirituel, et parfois rattrapé, avec cocasserie, par les pulsions de la chair. Bref, il n’est pas toujours de marbre. Un véritable artiste… Fernando Trueba, cinéaste de l’élégance et de la création se concentre sur cette alchimie secrète et indéfinissable qui transmue le souffle de la vie en œuvre d’art. Le film se concentre sur les repentirs, les impuissances et les renoncements, avant le jaillissement de la forme idéale.

Ce film est précédé du court métrage:

DRIPPED
Film de Léo Verrier (Animation- France – 2011 – 8′)

New york 1950. Passionné de peinture, Jack écume les musées à longueur de journée. Celui-ci y vole des tableaux qu’il cache ensuite chez lui pour… les manger !

Séances

Vernoux (salle Louis Nodon)
samedi 20 avril à 18h
dimanche 21 avril à 17h
lundi 22 avril à 21h

Lamastre (centre culturel)
jeudi 18 avril à 21h
vendredi 19 avril à 21h

Chalencon (salle polyvalente)
dimanche 21 avril à 20h30

Bande annonce

Laisser votre avis