LE CONTE DE LA PRINCESSE KAGUYA

affiche le conte de la princesse KaguyaFilm de Isao Takahata
(Animation – Japon – 2014 – 2h17 – V.F.)
Film tout public, à partir de 8 ans

Adapté d’un conte populaire japonais « Le couper de bambou », un des textes fondateurs de la littérature japonaise, Kaguya, « la princesse lumineuse », est découverte dans la tige d’un bambou par des paysans. Elle devient très vite une magnifique jeune femme que les plus grands princes convoitent : ceux-ci vont devoir relever d’impossibles défis dans l’espoir d’obtenir sa main. De la campagne lointaine jusqu’à la grande capitale, sa beauté – même cachée – suscite l’engouement auprès de tous ceux qui la rencontrent et fascine en particulier cinq nobles prétendants.

« Le cofondateur du studio Ghibli, Isao Takahata (Le tombeau des lucioles), livre enfin sa dernière oeuvre après quatorze ans d’absence. Et cela valait le coup d’attendre. Le conte de la princesse Kaguya est un chef-d’oeuvre. En s’inspirant d’un conte traditionnel japonais sur une princesse venue de la Lune, Takahata combine, à la fois, récit historique et fantastique. Mais le cinéaste a inventé une dimension humaine au personnage de ce récit qui sait aussi faire la part belle à l’humour. Ainsi, cette petite princesse recueillie par un coupeur de bambou va d’abord être élevée à la campagne, en liberté, avant de se retrouver enfermée dans un palais de la capitale à subir les leçons de bienséance d’une gouvernante austère. Pour coller au plus près avec la dimension historique du film, Takahata utilise des moyens d’animation encore jamais exploités à cette échelle. Voir les aquarelles s’animer est ainsi une merveille et sa palette de couleurs change subrepticement à mesure que le film avance. Encore plus époustouflante, l’utilisation de la technique au fusain des story-boards pour créer l’univers des cauchemars de la princesse est une merveille visuelle. De quoi sortir bouleversé et ému. Féérie visuelle et histoire sublime »
Sophie Benamon – Studio Ciné Live

Séances

Vernoux (espace culturel Louis Nodon)
mercredi 16 juillet à 18h
samedi 19 juillet à 18h
lundi 21 juillet 18h

Lamastre (centre culturel)
jeudi 17 juillet à 18h
lundi 21 juillet à 20h30

Colombier le Vieux (plein air)
vendredi 18 juillet à 21h30

Jaunac (plein air)
mercredi 16 juillet à 21h30

Bande annonce

Laisser votre avis