LES DRÔLES DE POISSONS-CHATS

Affiche les drôles de poissons chatsFilm de Claudia Sainte-Luce
(Comédie dramatique – Mexicain – 2014 – 1h29 – V.O.S.T.)
Avec: Ximena Ayala, Lisa Owen, Sonia Franco…

Claudia a 22 ans et vit seule dans une grande ville du Mexique. Une nuit, elle atterrit aux urgences pour une crise d’appendicite. Elle se lie d’amitié avec Martha, qui occupe le lit voisin. Martha a 46 ans, 4 enfants, et une inépuisable joie de vivre. A sa sortie de l’hôpital, Martha invite Claudia à habiter chez elle. D’abord désorientée par l’organisation chaotique de la maisonnée, Claudia trouve progressivement sa place dans la tribu. Et tandis que la santé de Martha s’affaiblit, le lien de Claudia avec chaque membre de la famille se renforce jour après jour.

« Cette histoire-là est à la fois fragile et immensément précieuse. Elle vient de la vie… Quand elle avait 22 ans, Claudia Sainte-Luce a rencontré Martha, une femme gravement malade, qui lui a ouvert les portes de sa maison, l’a accueillie dans sa famille. Elle en est remerciée, aujourd’hui, par ce film où s’exprime la fidélité au passé, où les personnages portent le nom de leurs modèles. La première rencontre de Martha et de la future réalisatrice a lieu dans une chambre d’hôpital : quelques mots sont échangés, rien d’important. Et pourtant, tout l’est. Tout commence… En regardant sa propre histoire, la réalisatrice explore, avec délicatesse, un mystère. Que s’est-il passé, que s’est-il joué entre elle et Martha ? Claudia, qui vit dans une grande solitude, est, d’abord, spectatrice de cette tribu où chacun a son grain de folie. Et puis, progressivement, elle entre dans la danse… Pour Martha, ce temps d’adaptation n’existe pas. Auprès d’elle, Claudia a tout de suite sa place. Comme si elles se reconnaissaient… Une jeune fille qui n’a pas eu de mère en trouve une, et une femme qui aime ses enfants trouve une fille de plus. La réalisatrice réussit à suggérer la grâce de ce croisement miraculeux. Au moment où la vie se dénoue – car chacun sait Martha condamnée – un lien se noue. C’est dit avec une pudeur magnifique, à l’image du titre, qui désigne un petit aquarium cocasse et accessoire, chargé d’une affection secrète. L’attachement est une drôle d’histoire. Qui finit, ici, par devenir carrément déchirante. »
Frédéric Strauss – Télérama

Ce film est précédé du court métrage:
HELMUT
Film de Rose & Eric Turpin
(Fiction – France – 2012 – 07’50)

Une mère quinqua allumée entraîne sa fille de seize ans, gothico-punko-râleuse, sur les traces de ses fantasmes adolescents. Pierrefonds-les-bains, Louis II de Bavière, Helmut Berger… et c’est le choc générationnel.

Séances

Vernoux (espace culturel Louis Nodon)
samedi 28 juin à 21h
dimanche 29 juin à 18h
lundi 30 juin 20h30

Lamastre (centre culturel)
jeudi 26 juin à 20h30
mardi 01 juillet à 20h30

Chalencon (salle polyvalente)
dimanche 29 juin à 20h30

Bande annonce

Laisser votre avis