MONSTRES ACADEMY

affiche Monstres AcademyFilm de Dan Scanlon
(Animation – USA – 2013 – 1h44 – V.F. – 2D & 3D)
Film tout public à partir de 4 ans

Même quand il n’était qu’un tout petit monstre, Bob Razowski rêvait déjà de devenir une Terreur. Aujourd’hui, il est enfin en première année à la prestigieuse université Monstres Academy, où sont formées les meilleures Terreurs. Son plan de carrière bien préparé est pourtant menacé par sa rencontre avec James P. Sullivan, dit Sulli, un vrai crack qui a un don naturel pour Terrifier. Aveuglés par leur désir de se prouver l’un à l’autre qu’ils sont imbattables, tous deux finissent par se faire renvoyer de l’université. Pire encore : ils se rendent compte que s’ils veulent que les choses aient une chance de rentrer dans l’ordre, ils vont devoir travailler ensemble, et avec un petit groupe de monstres bizarres et mal assortis…

« Vous souvenez-vous de Bob Razowski, le zigoto vert pomme de Monstres et compagnie? Un seul oeil (énorme), deux pattes griffues en guise de jambes, et un sens de l’humour à toute épreuve ? Aujourd’hui, le studio Pixar nous offre de pimpantes retrouvailles avec ce drôle d’antihéros 3D. Ou plutôt, nous ramène des années en arrière, au temps où Bob rencontrait son meilleur pote à fourrure bleue, Sullivan le costaud, et étudiait à l’université l’art et la manière de faire peur. Car, dans Monstres et compagnie, on découvrait une société de gentils mutants, dont l’alimentation électrique dépendait des cris d’enfants. Une équipe de « terreurs d’élite » partait chaque nuit les récolter… Ce film truffé de gags nous transporte en plein coeur du campus où cette prestigieuse discipline est enseignée. L’occasion, pour les créateurs du film, de caricaturer — en y ajoutant moult antennes, ventouses et tentacules — la vie étudiante à l’américaine, ses clubs, ses fêtes, ses vedettes et ses losers. Même si, de ce côté de l’Atlantique, on ne saisit pas forcément la totalité des clins d’oeil et des références, le plaisir est total. De la séance d’initiation piteuse au cours de terreur en amphi, chaque situation est digne de la vivacité du premier épisode. D’autant plus que de nouvelles créatures facétieuses et réjouissantes font leur apparition, du geek bicéphale au fier-à-bras cornu ou à la limace gothique… Au-­delà de la bonne tranche de rigolade familiale, Pixar y va aussi de sa petite morale maison : malgré toute son ardeur, Bob Razowski n’est pas doué pour terroriser les foules. Mais, au lieu d’exalter le « qui-veut-peut », comme la plupart des films hollywoodiens, animés ou pas, ce conte sympathique con­seille d’arrêter de s’acharner, de se faire des illusions. De trouver d’autres chemins… »
Cécile Mury – Télérama

Séances

Vernoux en Vivarais (salle Louis Nodon)
mercredi 31 juillet à 18h (3D)
samedi 03 août à 16h (2D)
samedi 03 août à 18h (3D)
lundi 05 août à 18h (3D)

Lamastre (Séance en plein air, préau de l’école publique)
vendredi 02 août à 21h30 (2D)

Lamastre (centre culturel)
lundi 05 août à 21h (2D)

Bande annonce

Laisser votre avis