SPOTLIGHT

affiche-spotlightFilm de Tom MacCarthy
(Drame, thriller – USA – 2016 – 2h08 – VOST et VF)
Avec Michael Keaton, Mark Ruffalo, Rachel McAdams …
Oscar 2016 du meilleur film et meilleur scénario original

SYNOPSIS

Adapté de faits réels, Spotlight retrace la fascinante enquête du Boston Globe – couronnée par le prix Pulitzer – qui a mis à jour un scandale sans précédent au sein de l’Eglise Catholique. Une équipe de journalistes d’investigation, baptisée Spotlight, a enquêté pendant 12 mois sur des suspicions d’abus sexuels au sein d’une des institutions les plus anciennes et les plus respectées au monde. L’enquête révèlera que L’Eglise Catholique a protégé pendant des décennies les personnalités religieuses, juridiques et politiques les plus en vue de Boston, et déclenchera par la suite une vague de révélations dans le monde entier.

CRITIQUE

Tout est vrai. L’enquête, publiée en 2001 par des journalistes du Boston Globe. Et le scandale qu’elle révéla. Durant des décennies, l’Eglise catholique locale a étouffé les abus sexuels perpétrés par des prêtres sur des enfants, et a systématiquement soustrait les coupables à la justice. Un phénomène à grande échelle : au moins un millier de victimes, rien que dans la région. Et une politique du silence qui s’étend bien ­au-delà du Massachusetts… « Spotlight » est le nom de l’équipe de journalistes qui, au bout de longs mois d’efforts, en dépit de toutes les pressions, a révélé la vérité. Ce qui lui a valu le prix Pulitzer.
Le film est dopé à la même adrénaline, à la même ténacité citoyenne que son modèle évident, Les Hommes du Président, d’Alan J. Pakula, déjà basé sur un scoop historique, la révélation du scandale du Watergate par le Washington Post. Tout y est : l’effervescence en salle de rédaction, les impasses et les coups de théâtre, les résistances, les informateurs-clés. Manches retroussées, téléphone collé à l’oreille, les comédiens multiplient les morceaux de bravoure, les scènes électrisantes. Ils rivalisent d’aisance et de charisme en incarnant des figures diverses et passionnantes : Michael Keaton, vétéran de l’info, aux prises avec son propre milieu de grands bourgeois catholiques ; Liev Schreiber, rédac chef taiseux et déterminé ; Rachel McAdams, l’enquêtrice dont l’écoute et la délicatesse permettent toutes les confidences. Sans oublier Marc Ruffalo : en limier pugnace et impertinent, à la fois concentré et intense, il trouve l’un de ses plus beaux rôles.
Subtils, ambigus — humains, en quelque sorte —, ces personnages ne sont pas des preux chevaliers au service du quatrième pouvoir. Ce sont des bosseurs. Le réalisateur Tom McCarthy (The Visitor, The Station Agent) a choisi, avant tout, de filmer leur travail, dans son aspect le plus quotidien et le plus endurant : une formidable mécanique de petits détails, de bouts de papier, de porte-à-porte et de méthodes différentes — l’un force les barrages, l’autre cultive ses relations. Cet hommage réaliste et vibrant à tous les chasseurs de vérité vient d’obtenir six nominations aux Oscars.
Cécile Mury – Télérama

SÉANCES

Aucune séance trouvée.

BANDE ANNONCE

Laisser votre avis