VOYAGE EN INDE

affiche maudite pluiePour cette rentrée 2013, l’équipe d’Écran Village vous propose un « voyage en Inde », dimanche 15 septembre, au centre culturel de Lamastre. Départ prévu à 16h30 avec au programme de ce voyage:

16h30: accueil et présentation des festivités

16h45: projection du documentaire « lever de soleil sur le Gange » de Andrea Baudon:
 » Il » est à Varanasi ( Bénarès), lieu de la multitude, des flux ininterrompus visuels et sonores et pourtant « Il  » ne veut voir que la singularité. Il est à ce moment, seul, à regarder, à voir, à entendre les autres lui-mêmes tout aussi seuls que lui depuis l’aube suspendue jusqu’au couchant qui apaise. Depuis la nuit des temps, l’aube d’un monde qu’il ne nous est pas donné de comprendre et de vivre de la même façon, en fonction du lieu où nous naissons sur terre. »

18h15: concert de musique indienne par Andrea Baudon:
Le Surbahâr est un instrument du nord de l’Inde. Il est similaire au sitar, bien qu’il ne saisisse pas l’esprit musical au même endroit de la sensibilité humaine. Il est plus grand que le sitar et son manche est aussi beaucoup plus large, ce qui le rend plus difficile à jouer. De par ses dimensions il est plus grave et plus sonore que le sitar. Il est classé dans le (druphad) musique dévotionnelle du nord de l’Inde. Il a été créé pour se rapprocher de la voix humaine par son timbre et ses grandes possibilités de modulation entre les notes. C’est un instrument très peu connu. L’extrémité du manche est toujours sculptée d’une tête de cygne. La traduction du mot « Surbahâr » veut dire tout simplement: Musique!

19h: repas indien, mijoté par nos cordons bleu

20h30: projection du film MAUDITE PLUIE de Satish Manwar:
Kisna et Alka s’aiment et affrontent ensemble le sort difficile que leur réserve leur vie d’agriculteurs dans la région du Maharashtra, en Inde. En effet, les sécheresses à répétition poussent un grand nombre de paysans ruinés au suicide. Alka, craignant que son mari ne subisse le même sort, convainc son entourage d’établir une « garde rapprochée » pour veiller sur lui. Malgré la sécheresse redoutée, Kisna continue à cultiver sa terre, mais chacun de ses faits et gestes est désormais au centre des plus grandes inquiétudes. Surtout lorsque la pluie tarde à arriver…

A noter également l’exposition des photos de Claude Vogel:
Photos prises au bord de la rivière sacrée de Hampi, ville de pèlerinage du Karnataka, sud de l’Inde. En Inde, la rivière est sacrée, comme elle devrait l’être partout, puisque sans elle les populations mourraient de faim et de soif. C’est elle la divinité: on s’y plonge entièrement pour prier et faire ses ablutions. Elle irrigue les cultures et les jardins, produit légumes fruits et poissons. Il y a des lieux au monde où pour traverser les rivières, nul besoin de bateau, un simple panier suffit. Nul besoin aussi de machine pour laver la lessive, car la rivière est le temps par excellence de rencontre des femmes entre elles. Couleurs et esprits de la vie ne sont point séparés

Réservation: 04 75 82 32 83 (répondeur) ou 06 19 18 81 50

Tarifs:
forfait « voyage sans escale » (doc., expo., concert, repas, et film): 15€
forfait « voyage avec escale » ( doc., expo., concert): 7€
film seul: 5€ (plus de 12 ans) et 3€ (moins de 12ans)

 

Laisser votre avis