LES 60 ANS DES ACCORDS D’EVIAN

2022 est marqué par le 60 e anniversaire des accords d’Évian et du cessez-le-feu qui ont mis fin à la guerre d’Algérie. Cette « guerre sans nom » a aussi été une guerre sans image. L’État français a en effet longtemps exercé une puissante censure, empêchant les médias en général, et les cinéastes en particulier, d’en rendre compte. Le cinéma a donc traité de la guerre d’Algérie de façon très discrète. Dans les années 1960, les rares cinéastes qui le font, sont contraints de procéder par allusion pour échapper à la censure. Dans les années 1970, certains d’entre eux adoptent un ton plus politique, voire militant, au message plus directement anti-colonial.

C’est le cas de René Vautier, réalisateur parmi les plus censurés de France, qui signe en 1972 AVOIR 20 ANS DANS LES AURES. Un film qu’on vous propose de (re)découvrir.

Egalement à l’affiche, la libre adaptation du roman de Joseph Andras, DE NOS FRERES BLESSES, charge anti-colonialiste et film mémoire profondément romantique.

close

Inscrivez-vous pour recevoir nos actus et notre hebdomadaire "Prochainement sur nos écrans!"

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

close

Inscrivez-vous pour recevoir
nos actus et notre hebdomadaire
"Prochainement sur nos écrans!"

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.