A PLEIN TEMPS

****   Soutenu par la musique électro d’Irène Drésel, le réalisateur Éric Gravel réussit un travail d’orfèvre : il s’attache à chaque geste, répétitif, des femmes de chambre, pour restituer l’exigence harassante d’un métier.
Télérama

****   Multi-primé à la Mostra 2021, ce sommet de film social offre aussi à une Laure Calamy, géniale de bout en bout, un rôle loin de ses emplois post Dix pour cent.
Première

****   Très beau, très juste dans son propos, son interprétation et sa mise en scène, A plein temps rejoint une série de films socio-politiques récents passionnants, comme Les Promesses ou Goliath. Immersif.
Culturebox – France Télévisions

Synopsis

Julie se démène seule pour élever ses deux enfants à la campagne et garder son travail dans un palace parisien. Quand elle obtient enfin un entretien pour un poste correspondant à ses aspirations, une grève générale éclate, paralysant les transports. C’est tout le fragile équilibre de Julie qui vacille. Elle va alors se lancer dans une course effrénée, au risque de sombrer.

Précédé du court métrage : ZOHRA A LA PLAGE

Film de Catherine Bernstein
08’18 / Humour / France / 1995
Zohra est algérienne. Elle a cinquante ans. Elle est employée de maison chez un jeune couple. Pour la première fois de sa vie elle va à la plage.

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.