ALBATROS

***** Dans Albatros, la caméra de Xavier Beauvois réussit à attraper le réel sans se grever de grilles idéologiques. Ainsi le spectateur accompagne les paysans et les gendarmes sans que lui soit imposé un regard préconçu sur ces métiers. Sa capacité à saisir les situations avec une manière d’épaisseur documentaire nous semble une qualité distinctive de son cinéma.
Transfuge

****   Beauvois est, certes, moins convaincant dans cette deuxième partie qui flirte parfois avec les clichés. Mais son audace à bousculer ainsi son récit, à sortir de sa zone de confort pour prendre le large, ne manque pas de panache.
Télérama

****   Albatros est bien plus qu’un drame social, c’est un film sur la solidarité, la culpabilité, la difficulté de se pardonner à soi-même.
Le Point

Synopsis

Laurent, un commandant de brigade de la gendarmerie d’Etretat, prévoit de se marier avec Marie, sa compagne, mère de sa fille surnommée Poulette. Il aime son métier malgré une confrontation quotidienne avec la misère sociale. En voulant sauver un agriculteur qui menace de se suicider, il le tue. Sa vie va alors basculer.

Précédé du court métrage : SERVICE D’ETAGE

Film de Arthur Jeanroy
08’00 / Fiction, comédie, humour noir / France / 2019
Une arme à la main, Albert se demande encore si cette vie absurde vaut la peine d’être vécue quand on frappe à la porte de sa chambre d’hôtel : « Service d’étage ».

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.