AMAL

****   Dans l’Egypte actuelle, sur plusieurs années et de manifestations en manifestations, le cinéaste suit le parcours de cette jeune fille sans père, rétive à l’autorité policière, politique, religieuse. Une pasionaria frondeuse, forte en gueule, insatiable insoumise dont la caméra, complice et intimiste, saisit les fêlures et les angoisses derrière l’infatigable militantisme et l’humour rageur.

Le Nouvel Observateur

****   Le fantôme de ce père chéri hante ce documentaire rageur et poignant à la fois, qui s’achève à la majorité d’Amal, à l’heure des choix -pour le moins surprenants. Puissant.

Première

****   « Amal » est un film fort, puissant, dramatique, une véritable leçon de vie qui bouleverse, questionne et émeut. Réalisé avec grande intelligence, le film montre qu’avant toute chose, une vraie révolution naît toujours à l’intérieur de celui qui la mène. Quel que soit son âge et quel que soit son sexe. Si Amal n’aura certes pas la vie facile, elle nous montre que, malgré tout, elle n’arrêtera jamais de se battre. Et c’est magnifique.

Ecran Large

Synopsis

Amal est une chipie : elle souffle les bougies des autres, tient tête à des policiers en manifestation, elle fume si elle veut, elle grandit si elle veut. Elle se cherche. Si être une femme dans une Égypte post-révolutionnaire signifie renoncer à sa liberté, alors à quoi bon ?

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.