IL N’Y AURA PLUS DE NUIT

***** En composant son film d’images enregistrées par les pilotes d’hélicoptère sur le front au Moyen-Orient et d’une voix off dite par Nathalie Richard, Eléonore Weber signe une œuvre d’exception sur les rapports entre pouvoir et technologie, la quête illusoire de tout voir et notre point de vue de spectateur qui se confond avec celui du bombardier. Saisissant.
Le Nouvel Observateur

****   Eleonore Weber livre des images de frappes aériennes comme grille de lecture d’un monde toujours plus clivé et absurde : mélancolique et passionnant.
Les Inrockuptibles

****   Ce documentaire original décode des images de guerre filmées à la caméra thermique, glanées sur Internet. Glaçant.
Télérama

Synopsis

Des images provenant d’hélicoptères sur le théâtre des opérations. L’œil insatiable des pilotes scrute le paysage. Les hommes qui sont visés ignorent qu’ils le sont, ils n’ont pas repéré d’où venait la menace. L’intervention a lieu sous nos yeux. Celui qui filme est également celui qui tue.

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.