J’AI PERDU MON CORPS

***** Un thriller animé virtuose et saisissant, plein de drôlerie et de poésie.
Télérama

***** Ce film étrange à rebours du temps et de la vraisemblance est une déclaration d’amour au membre fantôme, aux disparus. Une épopée au pouvoir lacrymogène insoupçonnable.
Culturopoing.com

***** C’est bien simple : on n’a pas vu une mise en scène aussi racée dans le cinéma français depuis Jacques Audiard. À l’instar des films d’animation japonais pour adultes, J’ai perdu mon corps place la barre très haut à tous les niveaux.
Première

Synopsis

À Paris, la main tranchée d’un jeune homme s’échappe d’une salle de dissection, bien décidée à retrouver son corps. Au cours de sa cavale semée d’embûches à travers la ville, elle se remémore toute sa vie commune avec lui, jusqu’à sa rencontre avec Gabrielle.

Précédé du court métrage : UNE HISTOIRE VERTEBRALE

Film de Jérémy Clapin
09’00 / Animation / Portrait, humour / France / 2004
Un homme, seul, avec sa particularité physique : celle d’avoir la tête basculée en avant, le regard vers le sol. Difficile de rencontrer la voisine avec pareil handicap… et pourtant…

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.