LES BONNES ETOILES

***** Kore-eda donne plus d’importance à ses personnages qu’aux situations et au scénario. C’est par la lenteur, le temps qu’il consacre à les décrire, un par un, deux par deux, trois par trois, etc., que le cinéaste nous prépare à accepter l’inacceptabilité de la “famille” qu’il nous expose. C’est du grand art.
Les Inrockuptibles

****   La mise en scène de Kore-eda, maître du cinéma miniature, fait éclore la vérité de ses héros dans des séquences tour à tour nocturnes ou lumineuses (baignée par le soleil des bords de mer), drôles ou déchirantes.
Première

****   Le cinéaste japonais signe une réjouissante fable sur les liens familiaux.
Télérama

Synopsis

Par une nuit pluvieuse, une jeune femme abandonne son bébé. Il est récupéré illégalement par deux hommes, bien décidés à lui trouver une nouvelle famille. Lors d’un périple insolite et inattendu à travers le pays, le destin de ceux qui rencontreront cet enfant sera profondément changé.

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.