LES VOISINS DE MES VOISINS SONT MES VOISINS

****   Voilà le film d’animation français le plus singulier et farfelu qu’il nous ait été donné à déguster depuis des lustres.
Télérama

****   Pétri de références, brillant et irrévérencieux au possible (certaines scènes auront une saveur inédite pour les spectateurs plus âgés), voilà une comédie déjantée comme trop peu osent les faire ! Pas exactement un film pour toute la famille mais une expérience jubilatoire pour les amateurs d’humour ravageur et ravagé !
Culturopoing.com

****   Foutraque en diable et terriblement drôle, ce film d’animation détonne par sa facture, assemblage « frankensteinien » de techniques a priori peu enclines au mariage. Elle est toutefois raccord avec un surréalisme farfelu, témoin d’une liberté totale.
CinemaTeaser

Synopsis

Un ogre casse ses dents la veille de la Saint-Festin, la grande fête des ogres. Un magicien rate son tour de la femme coupée en deux et égare les jambes de son assistante. Un randonneur suréquipé reste coincé plusieurs jours dans un ascenseur. Un vieux monsieur tombe amoureux d’une paire de jambes en fuite. Une maman confie ses enfants au voisin le soir de la Saint-Festin… Dans un immeuble, les destins entremêlés de dix vrais voisins ou voisins de voisins, aux prises avec les drames, les plaisirs, les surprises et les hasards de la vie quotidienne.

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.