PINGOUIN & GOELAND ET LEURS 500 PETITS

****   Enquêtant sur ses propres racines, Michel Leclerc découvre l’importance d’un certain Marcel Mangel, futur mime Marceau, mais s’interroge, aussi, face caméra, sur le poids de la transmission et de l’identité. Ou comment réussir une œuvre d’une tendresse bouleversante sur la force du souvenir, et le droit à l’oubli. Au silence.
Télérama

****   De 1941 à 1970, Yvonne & Roger Hagnauer recueillirent de nombreux enfants en difficulté et sauvèrent 35 enfants juifs. Michel Leclerc retrace avec malice leur parcours et s’interroge avec pertinence sur la place de l’identité et de la mémoire dans nos vies.
Les Fiches du Cinéma

****   Entre images d’archives, témoignages et un peu d’animation, l’auteur du « Nom des gens » relate le destin de ces justes. Galvanisant.
Le Nouvel Observateur

Synopsis

C’est l’histoire d’un couple qui ne pouvait pas avoir d’enfants et qui en a eu des centaines. C’est l’histoire d’intellectuels, anarchistes, pacifistes, syndicalistes et féministes. C’est l’histoire d’un couple de résistants qu’on a pris pour des collabos. C’est l’histoire d’Yvonne et Roger Hagnauer que tout le monde appelait Goéland et Pingouin. C’est l’histoire de la maison d’enfants de Sèvres, une expérience unique de liberté, de pédagogie et d’ouverture au monde. Et puis c’est aussi mon histoire, puisque ma mère, sauvée par ce couple, a passé dans cette maison toute son enfance.

Bande annonce

Séances

Vernoux, salle Louis Nodon
DateHeureVersionInfo
Mercredi 1 décembre 202120h30VF
Lundi 6 décembre 202118h00VF
Lamastre, centre culturel
DateHeureVersionInfo
Jeudi 2 décembre 202120h30VF
Samedi 4 décembre 202118h00VF

Laisser votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.