TOUT CE QU’IL ME RESTE DE LA REVOLUTION

****   Une comédie qui redonne la foi en tout.

Télérama

****   Dans les limites où il se trouve enfermé par les circonstances, et qui sont celles de ce qu’on pourrait appeler, de façon un peu générale, le « cinéma français de scénario », « Tout ce qu’il me reste de la révolution » est une réussite : par sa manière de lutter contre ces mêmes limites, avec une certaine combativité qui passe par l’humour et finit par emporter le morceau.

Libération

****   Cette comédie explosive de la théâtrale Judith Davis transmet une énergie redoutablement bénéfique pour repenser le monde.

Les Fiches du Cinéma

Synopsis

Angèle avait 8 ans quand s’ouvrait le premier McDonald’s de Berlin-Est…Depuis, elle se bat contre la malédiction de sa génération : être né « trop tard », à l’heure de la déprime politique mondiale. Issue d’une famille de militants, sa sœur a choisi le monde de l’entreprise et sa mère a abandonné du jour au lendemain son combat politique, pour déménager, seule, à la campagne. 

Précédé du court métrage : BIO BUDDY

Film de Jan Chramosta, Janek Cingros
07’00 / Fiction / Comédie / Tchèque / 2016
Dans un restaurant, un homme prend à partie la clientèle au sujet du contenu de leurs assiettes et de leurs attitudes. Il se débarasse de tout ce qu’il dénonce comme étant de la consommation superflue…

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.