107 MOTHERS

****   La tenue du film doit beaucoup à un travail attentif et précis qui s’écarte des clichés du film de prison en mettant à contribution les véritables détenues et gardiennes voyant leur établissement pénitentiaire transformé en plateau.
Cahiers du Cinéma

****   Le film de Péter Kerekes interroge le carcan de la prison dans cette situation particulière de la maternité, en entrelaçant sans cesse la froideur et la compassion. Sans pour autant jouer d’une simple dichotomie manichéenne, opposant l’intransigeance de la gardienne à la tendresse des mères pour leur enfant, le réalisateur, au contraire, dresse de chacun de ses personnages un portrait riche et complexe.
Culturopoing.com

****   Une fresque sociale qui, dans son point de vue théâtral assumé, donne à voir le portrait magnifique de mères en situation d’incarcération dans une Ukraine loin du conflit grave qu’on lui connaît, et plus largement des femmes ukrainiennes.
aVoir-aLire.com

Synopsis

Lyesa donne naissance à un petit garçon dans une prison d’Odessa, en Ukraine. Ici, les mères peuvent s’occuper de leurs enfants jusqu’à leurs trois ans. Ensuite, il faut trouver un membre de la famille prêt à le recueillir, ou c’est le placement définitif en orphelinat. À l’approche de l’anniversaire fatidique, Lyesa tente tout pour ne pas être séparée de son fils.

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.