140 KM A L’OUEST DU PARADIS

****   Céline Rouzet transmet un peu de vie et d’histoire en se plaçant aux côtés des habitants et de la famille qui l’a accueillie, mais son regard s’attarde aussi sur la flamme de gaz qui surplombe le paysage et transperce la brume. Vision quasi surnaturelle, symbole possible d’un lieu et d’une culture en train de se corrompre, se consumer.
Cahiers du Cinéma

****   En accompagnant une famille guinéenne dans ses démarches pour obtenir l’argent des terres cédées au géant gazier ExxonMobil, le film est une illustration classique mais imparable des ravages du capitalisme sur les populations premières.
Les Fiches du Cinéma

****   Un documentaire de facture classique mais captivant. Et édifiant sur la persistance du colonialisme.
Télérama

Synopsis

Au cœur de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les Highlands attirent les touristes avides d’exotisme et les firmes pétrolières étrangères. C’est là que se rassemblent chaque année des tribus payées pour danser. C’est aussi là, loin des regards, qu’une famille Huli et son clan ont cédé leurs terres à ExxonMobil en rêvant de modernité. Mais l’argent ne vient pas… Pris entre des tribus rivales, des politiciens cupides et l’une des multinationales les plus puissantes de la planète, ils sentent la terre se dérober sous leurs pieds. Alors que les touristes braquent leurs objectifs sur des danses vidées de leur sens, à quelques kilomètres, un monde disparaît sans bruit.

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.