ADIEU MONSIEUR HAFFMAN

****   Gilles Lellouche, épatant en « collabo », donne la réplique à Daniel Auteuil et Sara Giraudau dans cette adaptation d’une pièce à succès de Jean-Philippe Daguerre.
20 Minutes

****   Résultat, un « thriller de chambre » à résonances sociales, reposant sur un suspense narratif artificiel mais efficace, et sur d’excellents solistes : Gilles Lellouche est un très convaincant salaud malgré lui, Daniel Auteuil dans le rôle du joaillier est à son apogée taiseux, tandis que Sara Giraudeau apporte à sa partition une richesse et une profondeur qui n’étaient pas évidentes sur le papier.
Positif

****   Fred Cavayé change de registre et d’époque pour ce film noir adapté de la pièce aux quatre Molières qui raconte, dans une mise en scène certes classique mais élégante et tendue, les côtés obscurs de notre histoire comme de l’être humain.
Le Journal du Dimanche

Synopsis

Paris 1941. François Mercier est un homme ordinaire qui n’aspire qu’à fonder une famille avec la femme qu’il aime, Blanche. Il est aussi l’employé d’un joaillier talentueux, M. Haffmann. Mais face à l’occupation allemande, les deux hommes n’auront d’autre choix que de conclure un accord dont les conséquences, au fil des mois, bouleverseront le destin de nos trois personnages.

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.