AINBO, PRINCESSE D’AMAZONIE

****   La splendeur de paysages merveilleusement restitués en dessin donne un surplus de poésie à ce conte et rend d’autant plus cruelle de voir ces merveilles menacées par des humains cupides.
20 Minutes

****   L’animation de belle facture, la façon de distiller des bribes de légendes amazoniennes dans un récit ludique en dépit de la réalité apocalyptique qu’il embrasse se révèle une jolie réussite.
Première

****   Le graphisme des personnages reste très standardisé, mais il est vengé par des décors et une gamme chromatique dominée par l’orange incandescent et le vert obscur qui subliment la beauté d’une nature pleine de mystères.
Le Nouvel Observateur

Synopsis

Née au cœur de la forêt amazonienne, Ainbo n’a que 13 ans mais rêverait d’être la meilleure chasseuse de tout Candamo. Aussi se lance-t-elle au mépris de tous les dangers dans la lutte contre la déforestation, ce terrible fléau qui menace sa terre natale. Heureusement, elle sait que pour vaincre ses ennemis, coupeurs d’arbres et chercheurs d’or, elle pourra compter sur ses guides spirituels magiques : Vaca, un tapir aussi costaud que maladroit et Dillo, un tatou espiègle.

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.