ALINE

***** Avec Aline, Valérie Lemercier réussit un tour de force : réaliser un grand film populaire et en faire jaillir une réflexion métaphysique sur le cinéma et l’éternité. Intime et grandiose à la fois.
Bande à part

***** En filigrane, la réalisatrice et comédienne timide et insondable se raconte : sa solitude, son appréhension, son côté fleur bleue ainsi que son amour du populaire. Et c’est bien là que réside la réussite totale d’ALINE qui, en sondant l’âme d’une artiste dont on sait déjà tout, en raconte une autre tout aussi émouvante.
CinemaTeaser

***** À l’artificialité subie (et souvent un peu gênante) du genre, Valérie Lemercier oppose une artificialité extravagante, un peu baroque. Aline, c’est Céline telle que Valérie la rêve, c’est Valérie telle que Céline la révèle, et encore autre chose, un être inventé, une pure fantaisie de cinéma.
Les Inrockuptibles

Synopsis

Québec, fin des années 60, Sylvette et Anglomard accueillent leur 14ème enfant : Aline. Dans la famille Dieu, la musique est reine et quand Aline grandit on lui découvre un don, elle a une voix en or. Lorsqu’il entend cette voix, le producteur de musique Guy-Claude n’a plus qu’une idée en tête… faire d’Aline la plus grande chanteuse au monde. Epaulée par sa famille et guidée par l’expérience puis l’amour naissant de Guy-Claude, ils vont ensemble écrire les pages d’un destin hors du commun.

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.