CHERS CAMARADES !

***** Depuis le milieu des années 2010, le cinéma d’Andreï Konchalovsky retrouve les sommets artistiques. Chers Camarades ! le confirme.
Positif

****   Si le récit est tragique, il est toutefois traversé par un souffle humaniste qui laisse entrevoir quelques signes d’espoir. A l’image du splendide noir et blanc qui l’enveloppe : la noirceur persistante n’empêche jamais la lumière de venir irradier le cadre.
Culturopoing.com

****   En 1962, l’armée russe tire sur des grévistes, et étouffe l’affaire, qui ne sera rendue publique qu’en 1992. Konchalovsky aborde ce passage de l’histoire soviétique avec tout le brio de sa mise en scène précise et anxiogène, dans un noir et blanc magnifique.
Les Fiches du Cinéma

Synopsis

Une ville de province dans le sud de l’URSS en 1962. Lioudmila est une fonctionnaire farouchement dévouée au Parti Communiste. Sa fille décide de participer à la grève d’une usine locale et les événements prennent une tournure tragique. Les autorités dissimulent la violence de la répression. Lioudmila se lance alors dans une quête éperdue à la recherche de sa fille disparue.

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.