LE DAIM

****   Allégée de la moindre digression what the fuck, cette nouvelle farce absurde de Quentin Dupieux cible très directement la relation fétichiste, et même morbide, que nous pouvons entretenir avec nos affaires personnelles. Difficile de ne pas se sentir visé.
aVoir-aLire.com

****   Ce « Daim » ne serait-il pas autre chose qu’un autoportrait en cervidé ? Une façon pour Dupieux de tout lâcher afin de revenir à l’état sauvage, à son désir primitif de cinéaste […] ; juste filmer, et voir si ça fera un film ? En l’occurrence, c’est un grand oui.
Les Inrockuptibles

****   Avec « Le Daim », Quentin Dupieux livre une comédie noire qui vire au thriller, improbable certes, mais si bien charpentée qu’elle en devient absolument irrésistible.
Le Parisien

Synopsis

Georges, 44 ans, et son blouson, 100% daim, ont un projet.

Précédé du court métrage : DANS LE VENT

Film de Jacques Rozier
08’00 / Documentaire / Humour / France / 1962
En 1962, la mode des capes fait fureur à Paris ! Un regard tendre et amusé sur ce microcosme agité.

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.