LES AILES DU DESIR

****   Véritable film littéraire, voire philosophique, cette déambulation poétique à travers l’espace berlinois et l’histoire allemande séduit par son humanisme débordant et son appel à l’amour fusionnel.

Avoir-alire

****   L’Allemagne était devenue pour Wenders une terre d’anxiété. Il s’en était évadé pour tenter de se reconstruire une cellule intime. En vain. C’est en poète qu’il revenait au pays. En fils bienveillant. Pour dépeindre le vrai visage de cette Allema­gne déchirée, transformée en no man’s land. C’est avec innocence qu’il filme terrains vagues, avenues glaciales et bunkers éventrés. Avec infiniment d’affection, il explore les ruines douloureuses de sa terre natale. Les mouvements, planants, sensuels, aériens de sa caméra sont parmi les plus beaux qu’on ait vus.

Télérama

Synopsis

Des anges s’intéressent au monde des mortels, ils entendent tout et voient tout, même les secrets les plus intimes. Chose inouïe, l’un d’entre eux tombe amoureux. Aussitôt, il devient mortel. Un film sur le désir et sur Berlin…

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.