LICORICE PIZZA

***** Que se cache-t-il sous ce titre euphonique, dont la signification – en français : « pizza à la réglisse » – torpille d’emblée tout esprit de sérieux ? Avec sa comédie seventies Licorice Pizza, Paul Thomas Anderson et ses formidables interprètes, Alana Haim et Cooper Hoffman en tête, nous embarquent dans un chassé-croisé amoureux traversé par une énergie juvénile, un vent de liberté et un charme certain, dont on ressort l’âme enjouée.
Bande à part

***** Licorice Pizza sera donc un film de pur plaisir, loin des casse-tête métaphysiques parfois intimidants dont son auteur avait fini par se faire une spécialité, une balade seventies donnant l’impression d’avoir été tourné les mains dans les poches, un sourire rêveur aux lèvres.
Première

***** Ample et intimiste, « Licorice Pizza », s’inscrit instantanément comme une romance singulière et inoubliable doublée d’un extraordinaire teen movie.
Culturopoing.com

Synopsis

1973, dans la région de Los Angeles. Alana Kane et Gary Valentine font connaissance le jour de la photo de classe au lycée du garçon. Alana n’est plus lycéenne, mais tente de trouver sa voie tout en travaillant comme assistante du photographe. Gary, lui, a déjà une expérience d’acteur, ce qu’il s’empresse de dire à la jeune fille pour l’impressionner. Amusée et intriguée par son assurance hors normes, elle accepte de l’accompagner à New York pour une émission de télévision. Mais rien ne se passe comme prévu…

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.