MES FRERES ET MOI

****   Cette chronique touchante s’affranchit des représentations habituelles de la banlieue pour nous émouvoir avec la grâce d’une musique d’opéra.
Bande à part

****   Face à une Judith Chemla lumineuse, le casting masculin impressionne : Dali Bensallah impose un charisme fier en chef de clan endurci, le si talentueux Sofian Khammes réinvente Aldo Maccione avec une pointe d’ambiguïté, et le jeune Maël Rouin Berrandou explose dans le rôle de Nour.
Télérama

****   Yohan Manca met en lumière la fonction salvatrice de l’art dans un premier long métrage solaire et porteur d’espoir, interprété avec brio.
Les Fiches du Cinéma

Synopsis

Librement inspiré de la pièce de théâtre Pourquoi mes frères et moi on est parti… de Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre.

Nour a 14 ans. Il vit dans un quartier populaire au bord de la mer. Il s’apprête à passer un été rythmé par les mésaventures de ses grands frères, la maladie de sa mère et des travaux d’intérêt général. Alors qu’il doit repeindre un couloir de son collège, il rencontre Sarah, une chanteuse lyrique qui anime un cours d’été. Une rencontre qui va lui ouvrir de nouveaux horizons…

Précédé du court métrage : LES CHAUSSURES DE LOUIS

Film de Jean Géraud Blanc, Théo Jamin, Kayu Leung
05’18 / Animation / France / 2020
Louis, un enfant autiste de 8 ans et demi, arrive dans sa nouvelle école et va se présenter.

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.