MURINA

***** Dans son premier film, la réalisatrice croate Antoneta Alamat Kusijanovic met en scène une jeune femme en lutte contre son père et contre le machisme dans une fiction sensuelle et émouvante . Un remarquable coup d’essai récompensé par le prix de la caméra d’or l’an passé au Festival de Cannes.
Les Echos

****   Premier film d’une cinéaste croate, couronné par une Caméra d’or, Murina mélange drame familial et récit initiatique, à travers le parcours d’une adolescente coincée dans un faux paradis. Une œuvre fine, qui revisite les codes de l’émancipation et de la tragédie.
Les Fiches du Cinéma

****   Produit par Martin Scorsese et récompensé par la Caméra d’or au dernier Festival de Cannes, ce long métrage avance avec une fluidité sensuelle, sans coquetteries inutiles mais pas sans tension, heureusement.
Télérama

Synopsis

Sur l’île croate où elle vit, Julija souffre de l’autorité excessive de son père. Le réconfort, elle le trouve au contact de sa mère – et de la mer, un refuge dont elle explore les richesses. L’arrivée d’un riche ami de son père exacerbe les tensions au sein de la famille. Julija réussira-t-elle à gagner sa liberté ?

Précédé du court métrage : DINOSAURE

Film de Pierre Dugowson
04’17 / France / 2017
Dans un parc, une toute petite fille gonfle un énorme ballon. Un garçon l’observe et s’apprête à crever ce ballon, quand la mère de la petite tente de l’en dissuader.

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.