PETITE FLEUR

ROMAN & CINEMA 2022

****   Le propos de Petite fleur est transparent : la libido, ferment de l’amour comme de la création artistique, ne peut survivre sans charrier avec elle une part de violence. Son objet n’est pas d’en faire la démonstration, mais plutôt d’en tirer une expérience cathartique, en s’inspirant à la fois des comédies de remariage et des dessins animés de Tex Avery.
Cahiers du Cinéma

****   Une fable noire et saignante sur le couple.
Télérama

****   La réalisation est impeccable, et l’interprétation, très fine. Mention spéciale pour le ressuscité Melvil Poupaud.
L’Obs

Synopsis

Le couple, l’amour et la vie de famille sont de bien belles aventures que vivent José et Lucie. Jusqu’au jour où l’ennui s’installe. Lucie consulte alors un psy pour sauver leur couple. De son côté, José vient me voir, moi, Jean-Claude, leur voisin. Ensemble, nous lançons une nouvelle thérapie. Trinquer, danser et jouer au meurtrier tous les jeudis : la nouvelle recette du bonheur !

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.