UN HEROS

***** Passionnant et haletant de bout en bout, Un héros d’Asghar Farhadi, qui retrace la trajectoire d’un homme simple pris dans un engrenage infernal, confirme le style personnel d’un des cinéastes contemporains les plus importants.
Bande à part

****   La mécanique implacable imaginée par Farhadi a tout d’un tour de force. Un récit qui, tout en apparaissant limpide, fait apparaître en permanence des éléments qui semblent venir contredire ce qu’on a vu.
Première

****   Scénario à la mécanique implacable, réalisme bluffant, personnages piégés dans un infernal entrelacs de motivations et d’intérêts contraires : pas de doute, après son escapade espagnole (Everybody Knows), le Asghar Farhadi d’Une séparation est de retour.
Télérama

Synopsis

Rahim est en prison à cause d’une dette qu’il n’a pas pu rembourser. Lors d’une permission de deux jours, il tente de convaincre son créancier de retirer sa plainte contre le versement d’une partie de la somme. Mais les choses ne se passent pas comme prévu…

Précédé du court métrage : UN DIMANCHE MATIN : BERANGER

Film de Mario Fanfani
04’00 / Fiction, Drame social / France / 1998
Béranger, la cinquantaine, prépare son repas de dimanche midi. On sonne à sa porte. Zora Médioui, une voisine, a reçu une lettre…

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.