WILD LIFE – Une saison ardente

****    Le roman ne s’embarrassait pas de psychologie, lui préférait des ellipses et des images crépusculaires, que Paul Dano a su saisir et reproduire avec une émouvante sobriété.

Le Nouvel Observateur

****    La mise en scène de Paul Dano est soignée, rigoureuse, un peu scolaire, parfois. N’empêche : Wildlife exerce une forme d’emprise fascinante, suspension entre calme et tumulte, avec, finalement, la perspective d’un pardon.

Télérama

****    Pour cette première réalisation, Paul Dano choisit un minimalisme accordé à son motif : la lente et silencieuse déliquescence de la cellule parentale, qu’observe avec anxiété un adolescent beaucoup plus mûr et responsable que ses géniteurs.

Positif

Synopsis

Dans les années 60, Joe, un adolescent de 14 ans regarde, impuissant, ses parents s’éloigner l’un de l’autre. Leur séparation marquera la fin de son enfance.

Précédé du court métrage : HOMEWORK

Film de Annika Pinske
07’00 / Fiction, Humour / Allemagne / 2016 / VOST
Un jeune père, sa fille de douze ans, un night-club, deux secrets et un mensonge qui va résoudre tous les problèmes.

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.