PETIT VAMPIRE

***** Joann Sfar signe un film d’animation en 2D fidèle à la BD, drôle, poétique et engagé. Une véritable ode à la différence et à l’amitié qui doit aussi sa réussite à des décors magiques qui rappellent l’univers de Tim Burton, ou les films fantastiques de la Hammer.
CNews

****   Un prologue palpitant à base de duel, de bateau pirate fantôme et de dieu du chaos donne le ton : voilà un vrai film d’animation bourré d’idées, qui prend son temps, porté par une excellente bande originale et qui concentre l’éternelle obsession de son auteur : mélanger les monstres et les légendes pour les remodeler, les dévorer et les recréer.
Première

****   Le créateur du « Chat du rabbin » s’amuse avec les classiques du fantastique et de l’aventure dans un splendide dessin animé.
Culturebox – France Télévisions

Synopsis

Petit Vampire vit dans une maison hantée avec une joyeuse bande de monstres, mais il s’ennuie terriblement… Cela fait maintenant 300 ans qu’il a 10 ans, alors les bateaux de pirates, et le cinéclub, ça fait bien longtemps que ça ne l’amuse plus. Son rêve ? Aller à l’école pour se faire des copains. Mais ses parents ne l’entendent pas de cette oreille, le monde extérieur est bien trop dangereux. Accompagné par Fantomate, son fidèle bouledogue, Petit Vampire s’échappe du manoir en cachette, déterminé à rencontrer d’autres enfants. Très vite, il se lie d’amitié avec Michel, un petit garçon aussi malin qu’attachant. Mais leur amitié naissante va attirer l’attention du terrifiant Gibbous, un vieil ennemi qui était sur les traces de Petit Vampire et sa famille depuis des années…

Bande annonce

Laisser votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.