SOY CUBA

***** Kalazatov dirige sa symphonie visuelle comme un chorégraphe au regard mobile, (…). Sa caméra vient pétrir Cuba comme une matière vivante, en donnant une personnalité unique à ses protagonistes grâce à des cadrages penchés, jamais conventionnels.
Chronic’art.com

****   Quarante ans après sa réalisation, le film maudit de Kalatozov retrouve le chemin des écrans. Du grand cinéma.
Les Echos

****   Un chef-d’oeuvre de formalisme débridé, (…) sorti en pleine conquête spatiale, sept ans après le lancement du premier spoutnik. Tout aurait dû s’arrêter là si les hiérarques soviétiques avaient été de vrais spectateurs de cinéma. Pourquoi lancer un tel programme de conquête spatiale quand votre cinéma tutoie depuis aussi longtemps les étoiles ?
Le Monde

Synopsis

A travers quatre histoires qui renforcent l’idéal communiste face à la mainmise du capitalisme, Soy Cuba dépeint la lente évolution de Cuba du régime de Batista jusqu’à la révolution castriste. Pedro travaille dans les champs de cannes à sucre. Au moment d’une récolte qui s’annonce fructueuse, le propriétaire des terres lui annonce que sa maison et des terres ont été vendues à une société américaine… A l’université de La Havane, Enrique fait partie d’un jeune groupe d’opposants au régime de Batista. Il s’apprête à assassiner un policier, mais au moment fatidique, le courage lui fait défaut… Dans la Sierra Maestra, Mario et sa famille vivent pauvrement. Après avoir accueilli un jeune soldat luttant aux côtés de Castro, Mario et sa famille sont bombardés sans raison apparente par les forces aériennes de Batista…

Bande annonce

Séances

Vernoux, salle Louis Nodon
DateHeureVersionInfo
Mercredi 22 septembre 202120h00VOSTSéance gratuite
Lamastre, centre culturel
DateHeureVersionInfo
Mardi 28 septembre 202120h30VOST

Laisser votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.