UNE VALSE DANS LES ALLEES

***** Un film, aux effluves profondément mélancoliques et poétiques, qui décrit avec grâce et pudeur, à travers les yeux de son héros principal, toujours à la limite du basculement, l’univers des ouvriers de l’ancienne Allemagne de l’Est.
aVoir-aLire.com

***** Il y a du Aki Kaurismäki, augmenté d’un soupçon de Wes Anderson, dans la mise en scène de l’Allemand Thomas Stuber. Une manière de transcender le quotidien grâce à l’onirisme et à la fantaisie. Ce mélange irrésistible fait l’originalité d’un film où l’amour et la poésie surgissent au mileux des boîtes de conserves.
Ouest France

****   Le couple formé par la vendeuse déprimée et le conducteur de chariot introverti est une vraie réussite, portée par les deux comédiens en vogue du cinéma allemand, Sandra Hüller (Toni Erdmann) et Franz Rogowski (Transit).
Télérama 

Synopsis

Le timide et solitaire Christian est embauché dans un supermarché. Bruno, un chef de rayon, le prend sous son aile pour lui apprendre le métier. Dans l’allée des confiseries, il rencontre Marion, dont il tombe immédiatement amoureux. Chaque pause-café est l’occasion de mieux se connaître.

Laisser votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.