DESIGNE COUPABLE

****   Jodie Foster excelle en idéaliste qui cache ses sentiments sous sa rigidité professionnelle. Mais c’est Tahar Rahim qui impressionne. D’une puissance sidérante, tour à tour violent ou rêveur, victime et moteur du récit, il trouve son meilleur rôle depuis Un Prophète.
Première

****   Le plus étonnant, c’est l’humanité préservée de Slahi, superbement rendue par Tahar Rahim, face à Jodie Foster. Un film dont on sort révolté.
Le Nouvel Observateur

****   Un réquisitoire efficace où Jodie Foster et Tahar Rahim brillent.
Télérama

Synopsis

Capturé par le gouvernement américain, Mohamedou Ould Slahi est détenu depuis des années à Guantánamo, sans jugement ni inculpation. À bout de forces, il se découvre deux alliées inattendues : l’avocate Nancy Hollander et sa collaboratrice Teri Duncan. Avec ténacité, les deux femmes vont affronter l’implacable système au nom d’une justice équitable. Leur plaidoyer polémique, ainsi que les preuves découvertes par le redoutable procureur militaire, le lieutenant-colonel Stuart Couch, finiront par démasquer une conspiration aussi vaste que scandaleuse. L’incroyable histoire vraie d’un combat acharné pour la survie et les droits d’un homme.

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.