FESTIVAL ROMAN ET CINÉMA 2015

Affiche Roman et Cinema 2015Le Festival Roman et Cinéma est une rencontre entre littérature et cinéma.
A partir des lectures faites cet été des cinq romans sélectionnés, nous vous proposons un weekend de discussion, d’animation et de lectures autour des films adaptés de ces romans, les 3 et 4 octobre 2015, salle Louis Nodon, à Vernoux en Vivarais.

 

 

 

 

PROGRAMME

Samedi 03 octobre

13h30 Accueil et présentation du festival par François Quet qui nous
accompagnera durant le week-end.

13h45 Trains étroitement surveillés
film tchécoslovaque de Jiri Menzel avec Vaclav Neckar, Josef Somr, Vlastimil Brodsky, Vladimir Valenta, Jitka Bendova adapté du roman éponyme de Bohumil Hrabal.

16h45 Nos Enfants
film italien de Ivano De Matteo avec Alessandro Gassman, Giovanna Mezzogiorno, Luigi Lo Cascio, Barbora Bobulova, adapté du roman « Le Diner » de Herman Koch

19h30 Diner Salle du Lac

21h00 Ladygrey
film français de Alain Choquart avec Peter Sarsgaard, Jérémie Renier, Emily Mortimer, Claude Rich, Liam Cunningham adapté des romans « Une rivière verte et silencieuse » et  « La dernière neige » de Hubert Mingarelli.
Projection et discussion en présence du romancier et du réalisateur

Dimanche 04 octobre

10h30 Lecture d’œuvres de Hubert Mingarelli par Roger Berthet en présence de l’auteur et du réalisateur de Ladygrey.

12h00 Déjeuner Salle du Lac

13h30 Le temps des aveux
film français de Régis Wargnier avec Raphaël Personnaz, Olivier Gourmet, Kompheak Phoeung adapté du livre de François Bizot, « Le Portail »  .

16h00 Wild
film américain de Jean-Marc Vallée avec Reese Witherspoon, Michiel Huisman, Gaby Hoffmann, Laura Dern adaptée du roman éponyme de Cheryl Stayed.

Prix d’entrée 5€ par séance.
Un passeport est vendu 33€. Il donne accès aux cinq séances et au diner du samedi 03 octobre.
Dimanche 04 octobre un déjeuner est proposé à 13€ règlement à la réservation.
Information et vente sur les lieux de projection (Lamastre et Vernoux) et à l’Office de Tourisme du Pays de Vernoux, 29 rue Simon Vialet ou tel : 04 75 58 18 10.
ecranvillage.net

Les livres à lire avant le festival:

Le Diner de Herman Koch
Le Dîner est l’histoire de quatre parents dont la loyauté envers leurs enfants est mise à l’épreuve quand il s’avère qu’ils ont un crime sur la conscience : peut-on continuer à protéger ses enfants dans de telles circonstances ? L’ouvrage est assez dérangeant et procède de la satire sociale. Le livre comporte 46 petits chapitres, divisés en cinq sections narratives nommées d’après les plats d’un diner, « Apéritif », « Entrée », « Plat », « Dessert » et « Digestif », suivies d’un épilogue intitulé « Pourboire ».

Le Portail de François Bizot
Ce livre est le récit de l’auteur, un anthropologue membre de l’École française d’Extrême-Orient. Il y relate, en deux épisodes distincts, les événements qu’il a vécu avec les Khmers rouges. Le premier épisode décrit sa capture par la guérilla khmère rouge au début des années 1970, et sa captivité de trois mois lors de laquelle il est interrogé par Kang Kek Ieu, plus tard connu sous le surnom de Douch. Le second épisode décrit la prise de Phnom Penh par les Khmers rouges en 1975 et les derniers jours de présence des étrangers dans la ville, réunis dans l’enceinte de l’ambassade de France avant d’être expulsés vers la Thaïlande. Du fait de sa maîtrise de la langue khmère et du rôle que cela lui conféra, l’auteur eut une position de témoin privilégié.

Trains Étroitement Surveilles de Bohumil Hrabal
Milos travaille dans une petite gare de Tchécoslovaquie pendant l’occupation, lors de la Seconde Guerre mondiale. Tourmenté par sa timidité, il n’arrive pas à séduire la jolie contrôleuse qui pourtant s’offre à lui. Devant cet échec, et désespéré de pouvoir prouver qu’il est un homme, il tente de se suicider.

Wild de Cheryl Strayed
Lorsque, sur un coup de tête, Cheryl Strayed boucle son sac à dos, elle n’a aucune idée de ce qui l’attend. Tout ce qu’elle sait, c’est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junkie, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, elle choisit de s’en remettre à la nature et de marcher. Elle part seule pour une randonnée de 1 700 kilomètres sur le Chemin des crêtes du Pacifique, un parcours abrupt et sauvage de l’Ouest américain. Au fil de cette longue route, elle va surmonter douleurs et fatigue pour renouer avec elle-même et finalement trouver sa voie. Franche, dynamique et un brin déjantée, Cheryl Strayed nous entraîne grâce à ce récit humain et bouleversant sur les chemins d’une renaissance.

Une rivière verte et silencieuse &  La Dernière Neige de Hubert Mingarelli
Auteur ayant obtenu le Prix Médicis en 2004 pour Quatre soldats, Hubert Mingarelli excelle dans la description des sentiments  partagés entre un père et son fils.

Dans Une rivière verte et silencieuse, le père vient de perdre son travail. Ils vivent tous les deux dans une petite maison au bord d’un champ où il y a un chemin parmi les hautes herbes. Pour l’enfant-narrateur, ce chemin lui rappelle la rivière dans laquelle il pêchait des truites bleues avec son père. D’où le nom du titre… Il n’y a pas à proprement parlé d’intrigues mais une succession de séquences décrivant la vie quotidienne entre le père et son enfant: le petit déjeuner le matin, la culture de roses dans le jardin, un repas au restaurant et moment sublime, le vol de deux cierges dans une église pour éclairer la vieille bâtisse lorsque l’électricité est coupée…

Quelque part au milieu des montagnes, dans une petite ville, un jeune garçon passe devant un magasin qui vend un peu de tout, des pièces détachées, des radios, et au milieu de ce bric-à-brac se trouve un milan enfermé dans une cage. Comme pour effacer l’inéluctable – un père malade, une mère qui s’enfuit le soir -, l’enfant s’accroche à un désir foudroyant, posséder coûte que coûte le rapace, pauvre animal captif d’un vilain marchand. Pour l’oiseau piégé, pour le père sans force, et pour oublier la mère absente, l’enfant déploie des rêves de géant, imagine des exploits insensés dans des pays imaginaires, s’invente une vie héroïque et lumineuse. Il fera même ce qu’il pensait ne jamais faire, succomber à la cruauté, accomplir de viles besognes… C’est le prix du désir. Le prix de l’espoir.

L’adaptation cinématographique de ces deux œuvres sera présentée par l’auteur et le réalisateur.

Vous pouvez empruntez ces romans auprès des bibliothèques partenaires: Alboussière/Champis, Beauvène, Boffres, Chalencon, Désaignes, Lamastre, Pranles, St Apollinaire de Rias, St. Jean Chambre, St Laurent du Pape, St Michel de Chabrillanoux, St.Pierreville, St Sauveur de Montagut, Silhac, Vernoux.

Laisser votre avis